L’Observatoire des inégalités publie son rapport annuel 2019

Au cœur de notre mobilisation, la lutte contre les inégalités scolaires ...

... et comment construire les partenariats locaux diminuant leur reconduction, avec TOUS les parents!

Le 04 juin 2019, La troisième édition du Rapport sur les inégalités en France est publié par l'Observatoire des Inégalités qui dresse un panorama complet de la situation française, des revenus à l’éducation, en passant par le logement ou l’emploi.

Il met en évidence les écarts qui existent entre milieux sociaux, y compris en ce qui concerne les inégalités scolaires, qui apparaissent dès les petites classes et se renforcent au fur et à mesure du parcours scolaire.

  • En CE2, les élèves les moins favorisés obtiennent une note moyenne de 57 sur 100 en français et 58 en mathématiques, pendant que le quart le plus favorisé atteint 87 et 85 respectivement (ministère de l’Éducation nationale, 2017)
  • Le taux d’accès en seconde générale ou technologique est deux fois plus élevé pour les élèves d’origine favorisée (84,8 % contre 42,4 %) que pour les élèves d’origine sociale défavorisée (ministère de l’Éducation nationale, 2012)
  • Dans l’enseignement supérieur, les enfants de cadres supérieurs sont 2,9 fois plus nombreux que les enfants d’ouvriers parmi les étudiants (ministère de l’Éducation nationale 2017-2018)
  • si les enfants d’ouvriers composent 13 % des étudiants en licence, ils ne sont plus que 9 % en master et 7 % en doctorat.

 

 

Véronique Soulé publie dès le lendemain dans les Cahiers pédagogiques son point de vue ciblé sur les questions des inégalités éducatives vécues chaque années par des milliers d'élèves et leurs familles du fait de leur situation sociale, notamment.


Consulter l'article sur le site des Cahiers pédagogiques


 

Cette dernière avait déjà rapporté le traitement de cette question dans le cadre de sa chronique en 2017, à l'occasion de l'organisation du "Village des Initiatives pour une société autrement" organisé à l'initiative d'ATD Quart Monde sur la Place de la République.

Le dimanche 15 octobre, une conférence y était organisée autour de la question "Orientation ou ségrégation scolaire?", sujet inclus par ATD Quart Monde parmi les actions menées dans la lutte contre la pauvreté, et présentée par Agnès Van Zanten - Sociologue au CNRS, ainsi que Marie-Aleth Grard - Vice-présidente d'ATD Quart Monde et des membres du mouvement.

A nouveau, Agnès Van Zanten intervient en 2018, cette fois-ci pour le journal du CNRS, dans un long entretien où elle présente les conclusions de ses recherches en politiques éducatives du point de vue de l'orientation des jeunes vers l'enseignement supérieur.


Consulter la restitution de la conférence "Orientation ou ségrégation scolaire?" sur le site des Cahiers pédagogiques

Consulter l'interview d'Agnès Van Zanten sur le site du journal du CNRS


 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :