La Convention Internationale des Droits de l’Enfant a 30 ans…

La CIDE (Convention Internationale des Droits de l'Enfant) a 30 ans !

Ce 20 novembre 2019, la Convention Internationale des Droits de l'Enfant aura 30 ans.

A cette occasion, les Francas lancent tout au long de l'année un grand travail de rassemblement autour de ce texte fondateur, en vigueur dans la majorité des pays du globe et auquel DEI France, autre membre du collectif créé en 1979, a participé à la rédaction et continue de veiller à son application au quotidien.

Que ce soit en recueillant les témoignages des enfants sur le site dédié "Enfants et adolescents citoyens", ou par l'organisation d'évènements dans leur réseau ou nationaux comme prochainement le Festival international des droits de l’enfant et de la citoyenneté, les Francas se mobilisent pour réaffirmer le message de ce texte auprès de toutes et tous.

L'UNICEF (Fond des Nations Unies pour l'Enfance) nous rappelle que

La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) regroupe un ensemble de principes et d’obligations reconnus de façon universelle. Elle affirme qu’une société ne peut pas envisager de vivre en paix et dans la justice, si les droits de l’enfant ne sont pas respectés.

Reconnaissant pour la première fois des droits à chaque enfant dans un cadre de référence moral et juridique obligatoire, il définit également les limites de ses responsabilités adaptées à son âge et à son développement.

Ces droits sont aussi bien considérés du point de vue civil, politique, économique, social, que culturel.

Il pose en outre quatre principes fondamentaux sans lesquels aucun des droits qui y sont présents ne peuvent être respectés :

Non discrimination

Intérêt supérieur de l'enfant

Survie et développement de l'enfant

Participation des enfants

Le droit à l'Education des enfants

Au titre des l'articles 28 et 29, la CIDE impose à l'ensemble des états signataire l'ensemble des devoirs qu'elle doit respecter vis à vis des enfants afin de leur garantir un accès à un enseignement épanouissant, libre et respectueux pour tous les enfants et ce quelle que soit leur condition (Extrait du texte de la CIDE adaptée aux enfants) :

 

Article 28 : Tu as droit à l'éducation

1) Les États te reconnaissent le droit à l'éducation, sur la base du principe de l'égalité des chances, pour cela :

  • tu dois pouvoir fréquenter gratuitement l'enseignement primaire. Cet enseignement est obligatoire;
  • tu as le droit d'accéder à l'enseignement secondaire. Il doit être gratuit, sinon, des aident doivent t'être accordées;
  • l'enseignement supérieur t'es également accessible;
  • tu as le droit à une orientation scolaire et professionnelle;
  • tout doit être fait pour t'encourager à fréquenter l'école.

2) La discipline scolaire doit respecter tes droits et ta dignité.

3) Les États doivent coopérer (travailler ensemble) pour éliminer l'ignorance et l'analphabétisme (absence d'instruction) dans le monde et pour développer l'accès aux connaissances scientifiques et techniques.
Les pays en développement doivent être aidés.

 

Article 29 : Les objectifs de ton éducation

Ton éducation doit viser à :

  • épanouir ta personnalité et tes potentialités (capacités);
  • t'inculquer (te faire comprendre) le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales (les plus importantes);
  • t'inculquer le respect de ta culture d'origine et d'adoption;
  • te préparer à assumer (prendre) tes responsabilités dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d'égalité et d'amitié entre tous;
  • t'inculquer le respect du milieu naturel.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :