Initiative Quartier de Fives – LILLE 🗺

59-Nord ATD Quart Monde Fédération des Centres Sociaux HAUTS DE FRANCE TERRITOIRES
Maison Quart Monde 11, rue Barthélemy Delespaul 59 000 LILLE Carte

Initiative QUARTIER DE FIVES

Maison Quart Monde

11, rue Barthélemy Delespaul

59 000 LILLE

Engagement dans la dynamique ?

Confirmé

Initiateurs et partenaires

  • Centre social Mosaïque,
  • Acteurs de quartier, tels qu'animateurs périscolaire, associatifs, Réussite éducative et travailleur social,
  • Académie,
  • CGET,
  • CAF,
  • Fédération Centres Sociaux,
  • ATD Quart Monde.

Quelle est l'origine de leur initiative ?

L'orientation fréquente vers les SEGPA des enfants des familles que nous connaissons.

Le décrochage scolaire au niveau du collège d'une partie des enfants connus.

Que souhaitent ils et elles changer ?

Nous souhaitons bâtir des demi-journées de travail enseignants-parents-acteurs de quartier pour comprendre les malentendus et faire évoluer les pratiques dans le sens de réussites de tous les enfants.

Comment pensent-ils et elles faire pour associer les parents et les enfants concernés ?

Quelques parents et enfants sont déjà associés dans le cadre d'un groupe parents, que nous pensons relancer avec le Centre social.

Deux parents sont associés dans le Comité de pilotage du projet-pilote.

Les autres parents sont invités par ATD Quart Monde, grâce aux visites, à la Bibliothèque de rue, par les parents eux-mêmes et le Centre social à se joindre à la mobilisation.

Ces personnes ont été invitées par ATD Quart Monde (personnes connues par les actions de colportage à domicile) ou par le centre social Mosaïque (dont l'un des parents fréquente leurs activités) par la médiatrice école-familles d’Itinéraires (club de prévention qui organise des activités à l’école et dans un autre centre social pour les familles qui ont du mal à y venir).

Une maman est venue à l’invitation d’une autre maman. Personne n’est pour l’instant venu à l’invitation de l’école (une maman a dit non à l’école mais a accepté lorsque nous l’avons invitée).

De nombreux obstacles rendent difficiles leur participation aux séances ou au moins leur régularité.

Entre les séances, des rencontres individuelles ou collectives de préparation permettent aux parents de rester concernées et de participer .

Comment pensent-ils et elles faire pour se rapprocher de l'ensemble de la communauté éducative ?

Trois demi-journées de travail ont été organisées dans le cadre du dispositif REP+.

Les efforts en ce sens seront poursuivis les années suivantes.

Comment pensent-ils et elles faire pour instaurer un climat de bienveillance ou chacun s'exprime à égalité et cherche à agir ensemble ?

Nous utilisons une démarche issue du Croisement des savoirs et des pratiques, qui a été accompagnée pendant deux années de suite sur le territoire.

Quels sont les effets positifs de la mobilisation identifiés sur le territoire ?

Les échanges réalisés par groupes de pairs et de croisement ont permis l'émergence d'actions co-construites, telles que :

  • Des moments conviviaux pour améliorer le dialogue et les relations entre les différents groupes de pairs ,
  • La mise en place d'ateliers philo co-animés entre éducation nationale et acteurs de quartiers à destination des enfants et des parents.

Ces démarches ont induit une  meilleure connaissance des uns et des autres et une meilleure compréhension de la réalité de chacun.

Quels sont les freins identifiés sur le territoire pour faire grandir la mobilisation ?

Les porteurs de l'initiative ont noté une résistance aux changements de certains participants.

Une certaine incompréhension vis à vis de l'utilité du dialogue en groupe de pairs s'est fait sentir au démarrage.

C'est une démarche qui demande beaucoup de temps.

Ce dont ils et elles ont besoin ?

  • De contacts avec des personnes ressources des circonscriptions dans lesquelles peuvent se faire l'essaimage au niveau départemental ;
  • De temps de partage d'expériences.

Ce qu'ils et elles attendent de la Coordination "MILLE ET UN TERRITOIRES" ?

Une reconnaissance auprès des financeurs nationaux pour qu'il y ait des répercussions locales.

Ce qui est envisagé pour poursuivre et développer la dynamique ?

Soutien de 5 à 10 territoires proposés par l'éducation nationale, lors de 5 rencontres de formation avec les pilotes et animateurs du projet (Convention EN/ATD/CSC).

Les contributions de l'initiative

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :